Histoire du Quartier Saint-Michel à Bordeaux

Histoire du quartier Saint-Michel

Histoire du Quartier Sainte-Michel à BordeauxLe quartier Saint-Michel, bâti autour de la basilique de style gothique flamboyant dédiée à l'archange, est le quartier le plus vivant et le plus coloré de la ville. Un marché se tient les lundis et samedis matin sous la flèche, les magasins et boutiques tout autour entretiennent une animation populaire pittoresque que les poètes bordelais ont toujours recherchée, Meste Verdié ou Ulysse Despaux. Les gabares à fond plat chargées de cargaisons de bois du Quercy, du Rouergue ou de Gascogne, jetaient l'ancre au bas de Saint-Michel, débarquaient du bois qui alimentait les ateliers des charpentiers de la rue Carpenteyre, des tonneliers de la rue de la Fusterie. Le fer était travaillé par les forgerons et les armuriers de la rue des Faures. Le sel, entreposé quai des Salinières, servait aux sècheries de poissons et de viandes établies rue de la Rousselle. Artisans, matelots de tous pays, portefaix, badauds, bourgeois se côtoyaient, se disputaient ; les regrattières, marchandes des quatre saisons, vous interpellaient au passage dans leur langue pleine de saveur mais redoutable. On chantait, on jouait aux cartes, on buvait dans les nombreux cabarets qui " servaient à pot et à pinte ".

Le triangle Eglise Saint-Michel, marché des capucins, Gare Saint-Jean est un quartier pauvre. Il a été pendant longtemps le quartier des exclus et des imigrés. Le discours officiel de la ville parle de richesse en couleur, les gens qui habitaient ici étaient effectivement de toutes les couleurs mais unis dans une même pauvreté. De nos jours avec la rénovation du quartier Saint-Michel et du marché des capucins, il semble qu'il y ait une volonté d'erradiquer la pauvreté de ce quartier, mais peut être uniquement pour la déplacer un peu plus loin...
Les capucins, sont un grand marché couvert. Avec les nombreuses livraisons de produits frais, c'est un lieu plein d'activité où il y a encore peu on pouvait trouver du travail pour une matiné le temps de décharger les arrivages de nouveaux produits. En 1999, le marché a été arrêté, entièrement rasé et reconstruit.
Le quartier Saint-Michel a pour centre la tour Saint-Michel. Bâtiment historique le plus haut de Bordeaux avec sa flèche qui culmine à 114 mètres. En été la tour est ouverte à la visite au public, le reste de l'année... Les escaliers permettent de monter jusqu'à 50 mètres au dessus du sol, on a de là une vue complète de la ville de Bordeaux.

Dans le sous sol de la tour ont été retrouvé il y a déjà plusieurs années une série de momies disposées en une ronde macabre. Personne ne sait ce que représente ces momies.
La basilique Saint-Michel n'est pas en reste, située tout prêt de la tour elle est impressionante par sa taille. Sur la place du quartier depuis longtemps se tient régulièrement un marché, où on peut trouver de tout et surtout des choses dont il vaut mieux ignorer la provenance.

Le centre André Malraux est un bâtiment construit dans une optique de modernité. Il pourrait être très beau si la pollution des gaz d'échappements du à la proximité des quais n'avaient pas noirci les façades. Le centre André Malraux à plusieurs vocations. L'une de celle ci est d'être un pôle de culture. On trouve ainsi en son sein le conservatoire de Bordeaux. Régulièrement on y joue des pièces de théâtre et/ou des concert. De plus, les nombreuses salles sont utilisées pour des réunions en tout genre.
Depuis sa construction les toréadors oeuvre pour l'intégration de ce bâtiment à l'Elyseum, mais jusquà présent la marquis s'y est toujours opposé.

RETOUR A L'HISTOIRE DE BORDEAUX

Localisation du Quartier Saint-Michel



 

Artistes et Art en Gironde

Découvrez des lieux associatifs d'artistes et de création. Partez à la découverte de l'art contemporain, de ces lieux atypiques regroupant divers artistes et diverses techniques artistiques.